Ce que nous avons à gagner !!


Nous aurions beaucoup à gagner à ne pas laisser entre les mains de l’industrie agroalimentaire des additifs dont la toxicité sur le long terme n’a jamais été testée.

Nous aurions beaucoup à gagner à ne pas laisser entre les mains des producteurs de fruits et légumes et des viticulteurs, des pesticides dont l’utilisation systématique et répétée génère des taux résiduels dans notre nourriture, pollue durablement terre et eau et décime les abeilles et autres pollinisateurs.

Hélas nos dirigeants par ignorance (de moins en moins) par intérêt (lobbying actif des industriels) ne semblent pas réagir face à l’augmentation statistique des cancers hormono-dépendants, des cancers du colon, des troubles de la fertilité qui touchent la population européenne, des allergies et des maladies neurodégénératives.

Les fruits et légumes cultivés en conventionnel et la nourriture industrielle contiennent des molécules dont la toxicité sur le long terme par accumulation dans nos organismes et par effet cocktail (ensemble des troubles provoqués par la présence de plusieurs molécules qui interagissent) est susceptible de perturber gravement et durablement notre santé et l’avenir de nos enfants.

Afin de ne pas être exposé à l’ensemble de ces molécules, sur lesquelles plane un sérieux doute, une alimentation saine naturelle, sans additif et pesticide, est une des solutions qui s’offre à nos enfants. L’agriculture Biologique en est une et elle est certifiée par un label! Toute démarche d’agriculture naturelle est également la bienvenue mais repose uniquement sur la confiance que nous accordons aux producteurs.La confiance est une valeur humaine incomparable, elle se doit d’être alimentée par une relation privilégiée avec les hommes et les femmes qui produisent notre nourriture.

C’est tout le sens de notre démarche au sein de l’Amap des Aravis.

Dr Philippe Chesnais Médecin généraliste

Membre du conseil

#industrie #agroalimentaire #agriculturebiologique #pesticide #santé